4 clés pour changer de vie

La réussite est une question de méthode, de savoir-faire et de savoir-être et je vous propose 4 clés pour réussir dans vos projets et changer de vie. Soit vous avez toutes les qualités en venant au monde (mais c’est rare…) soit vous devez les acquérir pour réussir. Les personnes qui réussissent ont dû développer certaines aptitudes et/ou compétences qu’il va vous falloir, à votre tour, vous approprier. Inutile donc de passer des heures interminables à vouloir refaire des roues déjà tournées maintes et maintes fois : suivez le guide que vous aurez désigné comme étant celui qui, à vos yeux, a le plus de compétences et de crédibilité pour vous emmenez le plus loin possible. Mais avant cela je vous propose un tour d’horizon de ce que vous devrez faire pour que vos rêves deviennent réalité.  

# 1 : connaître les voies principales menant à la réussite

voies de la réussite

La réussite n’est pas dû au hasard. Il faut nécessairement suivre une certaine logique avant d’accéder à la richesse. Il n’est jamais trop tard pour commencer et acquérir les bons réflexes.  

Sachez tout d’abord pourquoi vous voulez réussir

Pour réussir il faut développer une volonté hors norme qui vous conduira à vos objectifs. C’est la règle principale pour votre développement. Il y a différentes raisons qui devraient vous motiver à atteindre le stade que vous avez toujours souhaité. Réussir demande non seulement du travail, mais aussi du temps et si vous n’avez pas une énorme motivation, il vous sera très difficile de parvenir à vos objectifs. Lorsque vous vous rendez compte de l’importance des sacrifices à réaliser, seule votre motivation vous aidera à surpasser les nombreuses difficultés qui entraveront votre route.  

Ne dépensez pas plus que vous ne gagnez

C’est une règle qui pourrait paraître élémentaire à priori, mais qui a pleinement son sens. Il s‘agit ici de maîtriser et de contrôler vos dépenses. Aujourd’hui les tentations sont nombreuses et il est très facile de dépenser plus que l’on ne gagne et beaucoup tombe dans le piège des cartes de crédit et des découverts bancaires. Les cartes de crédit ne vous enrichissent pas. Au contraire, elles vous leurrent en vous faisant croire que tout peut s’acquérir sans le moindre effort. Alors si vous en possédez une ou plusieurs, mettez ces cartes dans un endroit où vous ne pouvez pas les atteindre facilement pour vous rappeler qu’elles sont de très mauvaises amies.  

Bénéficiez d’un triple « A » bancaire

La confiance de votre banquier nécessite que vous vous familiarisiez avec son vocabulaire et son « mode de pensée ». Il y a en effet certains réflexes à développer de sorte qu’en face de lui, vous ayez les arguments nécessaires pour faciliter un dialogue et sa conclusion, c’est-à-dire un prêt. Pour cela, il convient de maîtriser certaines expressions comme « réserve », « taux d’endettement », « reste pour vivre », etc., et de savoir ce qu’elles impliquent. Mais le plus important reste votre situation financière courante. Si vous avez régulièrement des découverts et, cela va de paire, des « différends » avec votre banquier, il est clair qu’il vous sera compliqué d’obtenir un prêt. C’est à ce niveau que se ressent l’importance du point précédemment évoqué, c’est-à-dire la nécessité de bien gérer vos finances personnelles et de ne pas dépenser plus que vous ne gagnez. Si vous avez des difficultés à gérer vos finances personnelles, cela se répercute immanquablement sur vos comptes bancaires et par conséquent sur votre capacité à emprunter au moment opportun.  

# 2 : se connaître soi même et déterminer pourquoi cela ne marche pas

Se connaître soi même

Si vous êtes dans une situation qui ne vous satisfait pas, c’est-à-dire une situation qui ne correspond pas à vos aspirations, la question fondamentale à vous poser est donc de savoir pourquoi votre vie n’est (toujours) pas (ou encore) celle que vous désirez. Pourquoi y a-t-il un décalage entre ce que vous souhaitez et ce que vous avez ? C’est en se posant ces questions que vous pourriez trouver les raisons qui expliquent ce décalage afin de pouvoir y apporter des solutions. Si, par exemple, vous avez un boulot qui ne vous convient pas ou bien que vous êtes sous-payé, ou bien encore si vous sentez qu’il y a des opportunités plus intéressantes ailleurs mais que vous avez du mal à vous décider, alors vous êtes dans une situation de blocage et de mal être qu’il va falloir surpasser. C’est en comprenant les raisons pour lesquelles votre vie n’est pas en phase avec vos aspirations profondes qu’il vous faut agir. Il est donc d’une importance capitale que vous vous connaissiez, que vous maitriser vos points forts pour en tirer profit et que vous sachiez déléguer vos points faibles afin de ne pas perdurer dans votre situation actuelle et surtout future. Autre point important : ceux qui réussissent suivent une méthodologie éprouvée. Certains possèdent même la capacité de rebondir et n’abandonne jamais, même lorsque la situation semble totalement désespérée. J’ai à ce titre l’exemple de cet entrepreneur anglais, Peter Jones, qui est plusieurs fois tombé, qui a perdu beaucoup, mais qui a également beaucoup gagné. C’est un exemple de ténacité dont je vous reparlerez. Grâce à son exemple, j’ai appris qu’en matière de réussite, la confiance en soi est primordiale. A un certain moment, vous serez enclin à prendre des décisions et des risques liées à votre entreprise. Si vous n’avez pas cette confiance en vous ou en votre projet, il vous sera difficile d’avancer car même votre entourage et votre famille ne seront pas toujours d’accord avec vous. Personnellement je connais une personne qui a fait fortune dans le commerce en vendant tout ce qu’elle possédait pour ouvrir un hypermarché. Cet homme a réussi à surpasser toutes les mauvaises prédictions de son entourage et à tenir fermement la barre de son projet malgré les difficultés. Si il n’avait justement pas eu confiance en lui, il aurait lâché prise et aurait tout arrêté. Aujourd’hui, cette personne est à la retraite à tout juste 55 ans et est propriétaire de plusieurs magasins et d’un patrimoine conséquent.  

# 3 : faites partie de ceux qui produisent plutôt que de passer votre vie à consommer

  Par ailleurs, l’une des règles en matière de richesse est de générer du patrimoine en s’endettant et faisant en sorte que d’autres personnes paient votre crédit à votre place. Vous l’aurez compris je parle de l’effet de levier que constitue l’immobilier. Il vaut mieux ainsi avoir des locataires qui paient les loyers de vos investissements plutôt que de passer votre vie à payer l’investissement des autres.

Evitez alors de passer votre vie à toujours consommer

à commencer par des voitures qui ne sont pas réellement à vous, des vacances dans des biens que vous ne possédez pas : apprenez à devenir des consommateurs malins J . Et inutile de parler de toutes ces nouveautés dont les publicités vantent les mérites : les téléphones portables derniers cris qui ne le sont… que 6 mois tout au plus. Tout ceci constitue des réflexes devenus pratiquement convulsifs dont vous devriez vous débarrasser si vous voulez accumuler de la richesse.  

# 4 : qui investira en vous si ce n’est vous-même ?

Investir en soi

Il est important que vous vous formiez car :

Qui investira en vous si ce n’est vous-même ?

C’est de là que vient la nécessité d’être à l’affût des opportunités qui se présentent dans les domaines qui vous intéressent et saisir celles qui représentent une valeur réelle. Pour réussir vous devez choisir une bonne formation et être capable d’appliquer ce que vous aurez appris car une formation qui n’est pas appliquée est tout au plus une incantation. Voici donc quelques principes sur les bonnes pratiques nécessaires à votre réussite.

Et vous, que pensez vous faire pour réussir dans votre vie ? Pensez-vous à d’autres alternatives de réussite ou de richesse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.